June 21, 2012
CERN
Europe/Zurich timezone
Intervention et contexte Le mouvement est un facteur fondamental dans l’évolution de l’être humain : il répond grandement à ses besoins fondamentaux. Or, la littérature scientifique ne s’est intéressée réellement à l’activité physique (AP) que dans les années 1990. La journée mondiale de la santé en 2002 a passablement contribué à la reconnaissance de l’AP en tant que déterminant de la santé, dans les pays industrialisés tout comme dans les pays en développement. La littérature est unanime sur les bienfaits de l’AP modérée. Il est admis aujourd’hui que la sédentarité est un facteur de risque égal ou supérieur au tabagisme. Les recommandations : une heure d’activité physique modérée par jour pour les enfants et au moins 150 minutes d’activité modérée ou 75 minutes d’activité vigoureuse par semaine pour les adultes. Malgré cela, une grande proportion de la population reste insuffisamment active. On observe des différences conséquentes selon l’âge, le canton et au niveau international, différences expliquées par plusieurs déterminants (biologiques, psycho-sociaux, comportementaux, sociaux et environnementaux). Un changement significatif de la pratique de la population demandera une intervention à tous ces niveaux. Une démarche de type promotion de la santé sera indispensable pour encourager une pratique régulière d’activité physique. A propos de l’intervenant Per Bo Mahler est médecin spécialisé en médecine du sport avec un Master en santé publique. Il travaille en tant que médecin répondant de l’Unité alimentation et mouvement du Service de Santé de la Jeunesse à Genève depuis vingt ans, unité qui s’occupe entre autres de la promotion de la santé à l’école. Per Bo Mahler est également médecin du sport à l’Hôpital de la Tour. Pour plus d’infos www.ge.ch/ssj/ www.la-tour.ch
Starts
Ends
Europe/Zurich
CERN
500/1-001 - Main Auditorium
Go to map